SOMMEIL

Prochain Atelier : samedi 19 mars 2016 à Binic (Côtes d’Armor), une journée pour acquérir les bases et mettre en place votre écologie du sommeil.

ou :

Travail en individuel : sur RDV. Protocole de 6 séances.

Dans la nature tous les êtres vivant dorment.

This day will be great for me

 

Si pour toutes les espèces le sommeil a une fonction de récupération physique, pour les espèces les plus évoluées, s’y ajoute une fonction de réaménagement mental.

Un problème de sommeil se répercute sur 24heures.
Il y a de nombreux « mauvais sommeil ». C’est l’impact au quotidien qui montre la qualité du sommeil. Quelqu’un qui se plaint de mal dormir mais qui semble en pleine forme dans la journée a simplement une mauvaise interprétation de son sommeil (voir la réalité objective chère à la sophrologie).
Le mauvais sommeil a un impact sur la qualité de vie (vigilance, énergie, hormones de croissance, élimination des toxines, régulation des fonctions comme la glycémie, défenses immunitaires, humeur, mémorisation, apprentissage). Un mauvais sommeil active le stress qui entraine lui-même des insomnies réactionnelles.
Pendant le sommeil on récupère psychiquement, physiquement, intellectuellement. On ne peut vivre sans sommeil.
Les personnes en problème de sommeil ne sentent pas leur corps , d’où les apports efficaces de la sophrologie.

Pour s’inscrire : http://wp.me/P5LPGC-2s

%d blogueurs aiment cette page :