Comment ?

Méthodes

La Sophrologie se pratique en groupe ou en individuel selon les attentes ou la problématique de la personne.

La Sophrologie nous remet en contact avec notre fonctionnement, nous permettant ainsi d’utiliser toutes nos capacités .

Les deux piliers de la Sophrologie  :

Les relaxations dynamiques permettent de dynamiser la conscience du corps. : Le corps s’adresse au mental.

Elles se pratiquent assis ou debout et se composent de stimulations physiques alternant avec des pauses d’intégration. En se centrant sur son corps, on libère les tensions d’où une sensation de repos et de plus grande vigilance.

12 degrés dans ces relaxations,  voici les  premiers :

1er degré : la corporalité. Cette pédagogie vivantielle de la concentration a pour but de renforcer le schéma corporel, la présence du corps dans la conscience. Il s’agit de sentir le corps et non de le voir, d’être attentif aux sensations perçues. Elle a pour projet d’amener le schéma corporel à plus de réalité vécue, d’apprendre à se concentrer. 

2ème degré : se contempler, dynamiser ses valeurs, ses capacités. Constatation passive de sa présence, contemplation des organes sensoriels et de leur fonction, formulation d’un souhait pour soi, pour les autres, pour l’humanité. Le corps est limité, la conscience est illimitée. Vivre cette réalité en continuant de renforcer le schéma corporel permet d’élargir son champ de conscience, de donner du sens, donc de valoriser l’image de soi. 

3ème degré : méditer la forme, l’équilibre, la prise de conscience de la possibilité d’exister pleinement, librement. On apprend à méditer avec le corps et non plus sur le corps. La posture est tonique avec déplacement du négatif de notre existence et de tout ce qui nous empêche de vivre l’instant. Création, renforcement, élargissement d’un temps et d’un espace pour exister pleinement.  

4ème degré : la totalité. Conquête de notre dimension existentielle.  Il s’agit de faire phénomène, de vivre une rencontre existentielle avec soi-même, avec le monde, de renforcer l’harmonie de la conscience par l’évocation de valeurs existentielles. Faire l’expérience de la totalité à travers des engagements existentiels.

Aujourd’hui, il existe 12 degrés .

Les sophronisations :  Le mental s’adresse au corps. Sous forme de visualisations et (ou) de ressentis, elles permettent de réactualiser et dynamiser notre potentiel.

 Elles sont plus personnalisées et s’adaptent à la problématique de la personne ou du groupe.

–  Les techniques respiratoires

 font partie des ressources que la Sophrologie développe. Elles apportent l’outil nécessaire pour gérer les états internes : interrompre les états négatifs, amorcer des états positifs.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :