Archive | Santé RSS for this section

Faire de la Sophrologie ?

 

Etre pleinement vivant, pleinement soi-même dans tous les domaines de sa vie,

C’est le programme que je vous propose avec le support de la Sophrologie.

 Guidé dans cette rencontre avec vous-même, vous trouvez tout le soutien, la bienveillance, le respect (de ce que vous êtes et de votre rythme) nécessaire à votre cheminement.

La sagesse ancestrale nous le transmet, la physique quantique le confirme, l’épigénétique (étude de l’influence de l’environnement sur l’ADN) le renforce : l’acquis (ce que nous apprenons) a beaucoup plus d’influence que l’inné sur la qualité de nos vies. En d’autres termes nous ne sommes pas condamnés à perpétuer l’héritage génétique légué par nos ancêtres. Au contraire !

Chaque Etre Humain est une fantastique mécanique douée de conscience. Si nous sommes tous différents et uniques, nous fonctionnons tous sur le même mode.  Découvrir, respecter, s’appuyer sur ce fonctionnement est nécessaire à notre santé, à l’expression de soi et …………. au bonheur de vivre.

 Nous ne pouvons changer les évènements qui surviennent dans notre vie mais nous pouvons intervenir sur les conséquences dans notre présent et, ainsi, mieux orienter notre futur.

 Nous ne sommes pas responsables de ce qui se passe autour de nous, mais nous sommes responsables de ce que nous en faisons.

 Avec la sophrologie nous apprenons :

  • à porter un autre regard sur les messages physiques et émotionnels que nous recevons de notre corps, un regard qui nous aide et non l’inverse.
  • à installer des options de réponses à l’environnement qui soient constructives
  • à être en paix avec soi et le monde.

Bamboo leaves and pebbles

Acouphènes et Sophrologie

Agoraphobia

 

Pour celles et ceux qui ont un ou des acouphènes, se pose la question du comment vivre, jour après jour, avec ce « tintouin » qui fait que ce n’est plus comme avant.

Souvent le sujet se trouve démuni face au « non-dit » (le sien), au « non-entendu » et « non-pris en compte » de notre système de soins et même au « non-reconnu » du grand public. les acouphènes n’ont pas de signification pathologique en soi, mais peuvent conduire à une détérioration du moral lorsqu’ils commencent à dominer la perception des choses et lorsqu’ils entrainent des insomnies, des angoisses, peurs, dépression ou repli sur soi.

Peut être faites vous partie de ces personnes à qui l’on a répondu : « il n’y a rien à faire, il vous faudra vivre avec, vous y habituer ». Sans vous dire comment vous y habituer !!!! Peut être vous êtes vous sentis abandonné.

La Sophrologie apporte des solutions par l’habituation. Il faut tout d’abord noter que si l’acouphène est présent c’est que notre système nerveux central l’a reconnu comme important (notre SNC filtre les informations qu’il reçoit en fonction de leur degré d’importance pour nous et donc en écarte d’autres).Lorsque les acouphènes sont très importants, c’est que le SNC ne s’intéresse plus qu’à ça ! La technique sophrologique sera de réapprendre à nous « intéresser » à d’autres « sujets » en particulier à l’aide de notre sensorialité. La Sophrologie propose de mettre le phénomène « à distance » , elle permet à la personne de prendre conscience de son potentiel de bien être et de mobiliser ses ressources personnelles :

« ne plus subir mais être acteur de son mieux être », voilà ce que le sophrologie peut offrir à une personne souffrant d’acouphènes.

Maladie de Ménière :

http://www.france-acouphenes.org/site/images/Documents/flyermeniere.pdf

Maladie de Ménière Acouphènes et Sophrologie :

http://sophro-imag.over-blog.com/2014/02/maladie-de-m%C3%A9ni%C3%A8re-et-sophrologie.html

Journée nationale de l’audition :

http://sophro-imag.over-blog.com/2014/02/17%C3%A9me-journ%C3%A9e-nationale-de-l-audition-le-13-mars-2014.html

www.france-acouphenes.org

 réseau-sophrologie-acouphènes.fr

 http://www.acouphenes-hyperacousie-bordeaux.com

%d blogueurs aiment cette page :